Quelques minutes après minuit – Susine et le dorméveil

Publié le : 9 novembre 2015
7-minuit-susine

Quelques minutes après minuit de Patrick Ness (Gallimard Jeunesse)

À la manière des poupées russes, Patrick Ness, sur une idée de Siobhan Dowd, insère un cauchemar récurrent dans la vie de Conor qui affronte déjà un cauchemar innommable, géant et invincible. La nuit, sept minutes après minuit, le monstre apparait à Conor, il est plus ancien que les hommes et souhaite non seulement effrayer Conor, mais lui enseigner un savoir ancestral: le pouvoir et l’acceptation de la vérité.

Un récit dur et tourmenté dans lequel le jeune garçon doit faire face à la maladie de sa mère, l’absence de son père, la froideur de sa grand-mère et surtout aux cauchemars, celui du monstre, et l’autre bien pire encore.

Ce roman est absolument stupéfiant, illustré avec brio par Jim Kay et est écrit par une main de maître, il fait parti de manière indéniable des incontournables de cette année.

Susine et le dorméveil, tome 1, Dans le monde d’avant, coll. Métamorphose (Éditions Soleil)

Voici un croisement hybride entre la fantaisie d’Alice au pays des merveilles et l’imaginaire du Voyage de Chihiro. Susine habite 12 rue des Cauchemars et a une grand-mère qui ressemble aux vieilles dames des dessins animés de Miyazaki.

Son aïeule lui raconte qu’il existe un autre monde divisé en deux: Le Dorméveil et qu’il suffit de se fabriquer un couvre-pommes pour y voyager. Admirablement illustré et d’une fantaisie incomparable, le voyage qu’entreprend Sunsine pour se libérer de la tristesse de la réalité entre le décès de sa grand-mère, les visites chez le psychologue et les conflits parentaux cauchemardesques, vous bouleversera sans commune mesure.

Cet album aborde de manière totalement inédite le pouvoir du rêve et défend l’idée que l’imagination est une porte de sortie pour rester maître de son bonheur.

À ces deux coups de cœur récents, voici quelques classiques sur le sujet :

  • Le cauchemar de Claude Ponti (L’école des loisirs)
  • Maman! Il y a un enfant sous mon lit!d’Alain M. Bergeron et Maco (Imagine)
  • Frisson l’écureuil en pleine nuit de Mélissa Watt (Scholastic)
  • Il y a un cauchemar dans mon placard de Mercer Meyer (Gallimard)
  • Ton cauchemar de Malika Doray (MeMo)
  • Les cauchemars de Léonard de Marie-Josée Bergeron (Dominique et compagnie)

Chronique précédente | Chronique suivante