Ils ne sont pas comme nous – Terrienne – Rouge Bala

Publié le : 9 novembre 2015
20-Terrienne-Bala

Ils ne sont pas comme nous de Jean-Sébastien Blanck et de José Ignacio Fernandez (Alzabane éditions).

Voici une nouvelle déroutante qui permet de revisiter un pan sombre de l’Histoire que l’on a tendance à occulter. L’histoire se déroule dans un hôpital psychiatrique allemand lors des prémices de la Seconde Guerre mondiale. Un des patients écrit son quotidien en décrivant les attitudes plus ou moins loufoques de ses voisins. Mais l’administration se voit dans l’obligation de préparer l’ensemble des malades pour une destination inconnue. Sous prétexte qu’ils ne sont pas comme nous, ces personnes ont été les cobayes pour les tests de gazage au zyklon. Écrit avec beaucoup de tact, le texte est accompagné des collages photos hyper-réalistes. Un livre dans le même ordre d’esprit que la nouvelle Matin brun, de Franck Pavloff, qui avait beaucoup fait parler d’elle, il y a de cela quelques années. Dès 13 ans.

Terrienne de Jean-Claude Mourlevat (Gallimard jeunesse)

Jean-Claude Mourlevat écrit pour la jeunesse depuis de nombreuses années et il a obtenu un succès unanime avec le roman pour adolescent Le combat d’hiver. Spécialiste des univers parallèles, il ouvre pour nous le sentier vers un autre monde où il ne fait pas bon d’être terrienne. Anne cherche sa sœur depuis la disparition de cette dernière au lendemain de son mariage avec un homme au comportement étrange. Il lui faudra beaucoup de courage et des alliés dévoués pour accomplir sa quête. Cette aventure nous tiens hors d’haleine de la première à la dernière page et chaque périple est décrit avec un grand talent. Et puis je dois avouer mon attachement pour l’emplacement de l’intrigue qui se déroule à quelques de kilomètres de Saint-Étienne, en France… qui est aussi la ville où j’ai grandi.

Rouge Bala de Justine Brax et Cécile Roumiguière (Milan Jeunesse)

Un album à couper le souffle par ces coloris chatoyants et ses illustrations de tissus d’une infinie beauté. Un livre que l’on voudrait scanner pour se faire des cartes postales et des posters. C’est l’histoire de Bala, 12 ans, qui vient de voir sa sœur aînée d’une année, être mariée par ses parents. Bala ne veut pour rien au monde suivre cette même destinée. Son souhait le plus cher est de continuer à aller à l’école. A la manière d’un conte, Cécile nous décrit de manière poétique le destin de Bala. C’est une fiction très bien construite pour découvrir la dure réalité des mariages arrangés qui existent malheureusement encore dans de nombreux pays.

Chronique précédente | Chronique suivante